31/07/2017

Naaah, j'déconne (Saison d'œufs : Le Martyre d'un Surimi cacochyme)

9.jpg

Chiffre préféré des carnivores frustrés – car qui mangue un neuf, papaye un bœuf –, le 9 est d’autant plus plaisant qu’il s’est fait la coupe au carré de 3 et que, ainsi que c’est le cas pour ce dernier, dans le système décimal, un nombre est divisible par neuf (trois) si et seulement si la somme de ses chiffres est divisible par 9 (3).

Ainsi donc :

738 ==> 7+3+8=18==> 1+8=9

[738 est divisible par 9]

741 ==> 7+4+1=12==> 1+2=3

[741 est divisible par 3]

Tu dis ? Tu trouves ça cool ? Oué, moi aussi. Mais ne te fatigue pas : 3 et 9 sont les seul nombres avec lesquels ça fonctionne.

Par ailleurs, je ne sais pas si on enseigne encore beaucoup le calcul mental en classe, mais toujours est-il que tu te souviens peut-être de la preuve par 9, ma surannée, mon antiquité, mon antédiluvienne : en simplifiant une multiplication ou une addition par l’addition des chiffres composant ses facteurs (termes), on peut vérifier si une opération n’est pas fausse. La preuve par 9 permet en effet de savoir si une opération effectuée est fausse ; pas si elle est juste. Si tu te souviens vaguement du truc mais qu’un peu plus de détails te rappelleraient tes années d’école primaire avec un doux sourire : clique.

Parallèlement, dans la recherche d’erreurs, 9 joue un rôle intéressant. Ainsi, quand les additions de deux séries de nombres seraient supposées donner le même résultat mais que ce n’est pas le cas et que la différence est divisible par 9, c’est qu’un nombre a été écrit en inversant deux chiffres dans une des deux colonnes.

Ainsi :

21+10+32 = 63

11+20+23 = 54

Plait-il ? « C’est ridicule de s’encombrer le cerveau avec ces conneries alors qu’on a tous une calculette parmi les applications de notre smartphone et que désormais, les colonnes de nombres, ce sont les ordinateurs qui les additionnent » ?

Ouais, tu as sûrement raison. Encombre-toi plutôt le cerveau avec autre chose.

 

Les commentaires sont fermés.