19/10/2015

Chilouvision : Jette ta boule !

 

#zwaand, #coym

Rien n’est simple dans un sport collectif : la plupart des journalifs sportistes prédisaient un avenir sombre au Sporting après le partage au parfum de défaite concédé face aux Malinois. « Trois penalties loupés et deux cadres, ça laissera des traces », auguraient-ils.

Ils ne croyaient pas si bien dire : les Mauves viennent en effet de disputer leur meilleur match de la saison et ont même marqué sur pénoche, cependant que, dans la foulée, Okaka se rapproche du peloton de tête des buteurs du championnat.

Les réactions de la presse sont positives évidemment : on se grouille d’oublier ce que l’on écrivait il y quinze jours, et on s’extasie devant la façon de laquelle le Sporting a carrément étouffé son adversaire.

C’est bien. C’est surtout bien dans la perspective du match contre Malines : les trois penalties manqués ont trop facilement occulté le fait que les Anderlechtois avaient développé un jeu d’une qualité en progrès. On ose donc dire qu’ils ont poursuivi sur leur lancée, en restant sourds aux quolibets des gros malins – dont une bonne partie se retrouve d’ailleurs avec le feu à la baraque, dans les catacombes du classement.

 

#zwaand, #coym

On le sait : en foot, il n’y a pas que le plaisir de gagner, il y a aussi celui de voir les autres perdre. Aurais-je l’audace de dire que là, on commence à en avoir marre de rigoler ? Sans opposition, sans rivalité, il n’y a pas de championnat...

Dans un monde parfait, le Sporting va continuer à progresser – sans Tielemans pour l’instant –, disputera un match tonitruant jeudi contre Tottenham avant de ne faire qu’une bouchée des Boeren le week-end prochain. C’est bien cela que tu vois dans ta boule de cristal, baby ?

 

#zwaand, #coym

Jette-la à la poubelle : tu ne vaux pas mieux que ceux qui nous enterraient il y a deux semaines. Bien sûr que le Sporting nous a proposé des choses intéressantes ce dimanche. Mais c’est en montrant toute la détermination et la concentration de Steven Defour au moment de tirer son penalty, que l’on y arrivera : les superstitions et prédictions à la con, c’est bon pour les gogos.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.